Hier nous étions invités à la projection du film de Polanski, "La Vénus à la fourrure" au festival de Cannes. Je ne sais pas si c'est celui-ci qui aura la palme, puisque la cloture avec les résultats aura lieu ce soir. Toujours est-il que ce huis-clos constitue une performance pour les deux seuls et uniques acteurs Emmanuelle Seiner et Mathieu Amalric

Les soirées du festival sont chacune un événement très prisé, très jet-set et très protocolaires.
Les limousines déposent les stars et les invités au pied des marches. 
Puis les stars montent les marches en prenant la pose, les flachs crépitent. Les petits groupes d'invités se glissent de temps à autres et montenr à leur tour les marches, tandis que les photographes en profitent pour recharger leurs appareils.

Impossible de monter les marches pour un homme s'il n'est pas en smocking-noeud pap, et pour une femme si elle n'est pas en tenue de soirée ... 

J'ai choisi une robe en mousseline toute simple mais d'un très beau rendu: blanche avec de petits pois or, robe longue dans le dos et juste sous le genou devant. Avec une ceinture dorée et une étole or

PICT3871

Je l'ai accompagné d'un collier, Vayo d'Isabella Lam

 

PICT3868

PICT3869

  (ODC6 facetté blanc, F4 Crystal AB, F4 Light Topaz AB, T4 Chalkwhite, T4 White Opal AB, dagues 5x16 Crystal Mat Square, dagues 3x11 Chalkwhite, r15 r11 et r8 -0193 24 kt Golded Plated)